en

Adieu à un service phare de Google : la fin d’une ère pour les utilisateurs

Google surprend encore en annonçant la fermeture prochaine d’un de ses services les plus appréciés. Malgré une performance notable et une offre initialement séduisante, le géant du web se prépare à retirer sa solution VPN intégrée à Google One. Une décision qui soulève des questions et inquiète quant à l’avenir de la confidentialité en ligne.

Une innovation marquante pour Google One

Lancée en grande pompe en 2020, la VPN de Google One représentait une avancée majeure pour l’entreprise, enrichissant son offre avec un service normalement réservé à des acteurs spécialisés. L’accessibilité avait été pensée pour tous, avec une intégration aux abonnements dès le palier de base, fixé à 1,99 euros mensuels. Cette démarche démocratisait l’accès à un outil essentiel pour la sécurité des données, sans nécessiter de recourir à des options gratuites moins fiables ou d’investir dans des solutions externes.

Cependant, malgré ces arguments forts, le constat est là : l’utilisation du service ne répond pas aux attentes de Google. La firme n’a pas encore communiqué de date précise concernant la fin du service mais laisse entendre que les utilisateurs pourraient être privés de cette fonctionnalité avant la fin de l’année 2024.

Les limites d’un service prometteur

  • Simplicité et efficacité : La VPN se démarque par sa facilité d’activation et sa réactivité.
  • Sécurité renforcée : Elle est particulièrement utile sur les réseaux WiFi publics où les risques sont accrus.

Ce tableau idyllique présente néanmoins une faille majeure qui pourrait expliquer le désintérêt progressif des utilisateurs : l’impossibilité de choisir le pays du serveur VPN. Ce détail non négligeable empêche l’utilisation courante d’une VPN pour contourner les restrictions géographiques appliquées par certains services de streaming comme Netflix. Alors que la demande en matière de contournement géographique s’intensifie, la proposition axée uniquement sur la sécurité semble avoir manqué sa cible.

Un rayon d’espoir pour certains privilégiés

Toutefois, il convient de noter que Google ne tourne pas complètement le dos aux services VPN. En effet, avec ses modèles Pixel 7 et Pixel 8, l’entreprise a lancé ‘VPN Pixel’, un service gratuit conçu spécifiquement pour ces appareils. Ce dernier bénéficie même d’améliorations régulières et reste exempt de frais pendant cinq ans depuis son introduction en 2022.

Ce privilège n’est toutefois accordé qu’aux détenteurs des derniers smartphones Google : il ne s’étend pas aux ordinateurs ni aux autres dispositifs mobiles. Une restriction qui laisse un grand nombre d’utilisateurs orphelins du service polyvalent qu’était la VPN de Google One.

Google Chrome devient beaucoup plus sûr grâce à sa dernière mise à jour

Afficher sommaire