en

Découvrez comment suspendre votre crédit immobilier en cas de coup dur !

Real estate brokers sign contract paper. Real estate agent, property broker, real estate investment
Real estate brokers sign contract paper. Real estate agent, property broker, real estate investment

Vous rencontrez des difficultés financières temporaires et vous vous demandez comment suspendre votre ? Suivez nos pour connaître les conditions, la démarche à suivre et les conséquences d'une telle décision.

Suspendre son crédit immobilier : une bouffée d'oxygène pour votre budget

La suspension de crédit immobilier est une solution envisageable en cas de « perte d'emploi, séparation, cumul de prêts, baisse des revenus ». Cette possibilité est prévue dans la plupart des contrats de immobilier et permet de reporter certaines échéances de remboursement. Toutefois, cette opération nécessite de suivre un processus précis et engendre un coût.

Vérifiez si votre prêt immobilier est éligible

Pour savoir si vous pouvez bénéficier d'une suspension de votre crédit immobilier, il est essentiel de vérifier si votre banque l'autorise et surtout si votre contrat de prêt le prévoit. Les prêts immobiliers susceptibles de prévoir une clause de suspension des échéances sont le prêt à taux fixe, le prêt à taux révisable, le prêt à taux modulable et le prêt à taux mixte.

En revanche, les prêts-relais, les prêts in fine, les prêts conventionnés, les prêts logement, les prêts à l'accession sociale, les prêts Action Logement et les prêts à taux zéro n'offrent pas cette possibilité.

Comment demander la suspension de votre crédit immobilier ?

La demande de suspension de votre crédit immobilier doit être effectuée par courrier recommandé avec accusé de réception. Ce courrier doit contenir plusieurs informations essentielles, telles que la copie du contrat de prêt initial, le total de l'emprunt, le montant actuel de vos mensualités, un exposé des raisons qui vous empêchent de rembourser vos mensualités, ainsi que la date à laquelle vous souhaitez reporter le remboursement de votre prêt.

Suite à votre demande, vous pourrez convenir avec votre banque d'un report partiel ou total. Le report partiel concerne uniquement le capital dû (les et l'assurance continuent à être payés), tandis que le report total concerne le capital et les intérêts (seule l'assurance doit être payée). Votre banque vous fournira ensuite un avenant de votre contrat ainsi qu'un nouveau tableau d'amortissement.

Quelles conséquences pour votre crédit immobilier ?

Une suspension de crédit immobilier n'entraîne ni de dossier ni frais de gestion. Cependant, elle rallonge la durée de votre prêt en adaptant, à la fin initialement prévue de ce dernier, les mois durant lesquels les paiements ont été interrompus. Il est important de noter que l'extension de durée a ses : elle ne peut excéder deux ans, soit 24 mensualités.

Quant au coût de l'opération, il varie selon le moment de l'échéancier auquel le report a lieu et s'explique par les charges restant dues durant la suspension. Si le report est partiel, les intérêts intercalaires seront à ajouter au coût du crédit immobilier. S'il est total, les intérêts impayés générés par le taux d'intérêt du prêt immobilier seront ajoutés au capital restant dû.

En résumé, la suspension de votre crédit immobilier peut être une solution temporaire pour alléger votre budget en cas de difficultés financières. Toutefois, il est essentiel de vérifier si votre prêt est éligible, de suivre la démarche appropriée et de bien comprendre les conséquences de cette décision sur la durée et le coût total de votre emprunt.

Afficher sommaire