Hands holding clocks
Hands holding clocks
en

La science explique pourquoi vous ne pouvez pas faire certaines choses même si vous leur consacrez du temps

Le mode d’attente : quand l’anticipation d’un événement paralyse nos actions, comprendre l’étrange phénomène du ‘mode d’attente’

Pensez-vous déjà avoir vécu cela : avoir un ou une tâche prévue à une certaine heure de la journée, et pourtant, malgré le temps restant avant cet événement, nous ne parvenons pas à utiliser ce temps précieux pour autre chose.

On se retrouve piégé dans une distraction, pensant à ce que l'on a prévu de faire plus tard, plutôt que d'avancer sur d'autres tâches. C'est ce qu'on appelle en le “waiting , ou mode d'attente.

Le “waiting mode” : Une entrave à l'exploitation optimale de notre temps

Dans le “waiting mode”, la simple idée d'avoir un futur, qu'il soit social ou professionnel, peut créer une certaine ou pression. Cette anticipation nous paralyse, nous empêchant de commencer ou de continuer d'autres tâches. Nous finissons donc par passer ces heures simplement à laisser le temps passer, ou même à faire une sieste.

Il est à noter que ce phénomène peut se produire chez tout le monde de temps en temps, surtout lorsque le plan prévu est important pour la personne concernée. Néanmoins, il affecte plus fréquemment les personnes souffrant de troubles tels que le déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), l'autisme, l'anxiété, la ou le trouble de stress post-traumatique.

Le “waiting mode” devient viral

Récemment, ce concept psychologique est devenu viral sur , grâce à l'utilisateur @Anezka_Astora qui a partagé son expérience personnelle avec ce phénomène. Son tweet a recueilli des milliers de retweets et de “j'aime”, signe que beaucoup de gens se sont sentis identifiés.

L'utilisateur a confié que le “waiting mode” est dû à son “trouble anxieux”. Il décrit comment il se sentait “extrêmement frustré” et incapable de se concentrer sur quoi que ce soit dans la ée ou d'avancer dans les tâches simples jusqu'à son retour de cours l'après-midi. Cela a mené à une proposition d'appeler ce phénomène en français le “mode d'attente”. Le tweeteur ajoute que “c'est agréable de pouvoir mettre un nom sur quelque chose que vous pensiez ne vous arriver qu'à vous seul”.

Des solutions pour lutter contre le “waiting mode”

Pour combattre le “waiting mode”, les psychologues recommandent plusieurs techniques. Parmi elles, on retrouve le “brain dump”, qui consiste à mettre par écrit nos idées pour organiser notre esprit et réduire l'anxiété. Ils recommandent également de pratiquer des techniques de méditation telles que la pleine conscience. Enfin, ils conseillent de commencer par des activités simples nécessitant peu d'efforts, puis de progresser graduellement vers des tâches plus complexes et actives.

En fin de compte, comprendre et savoir gérer le “waiting mode” peut nous aider à utiliser notre temps de manière plus efficace et à éviter la paralysie de l'action due à l'anticipation d'un futur engagement.

Rolex, le géant incontesté de l'horlogerie suisse en 2023 avec 30% de parts de marché

Voter pour cet article
Afficher sommaire

Je suis Sarah, rédactrice sur geeksource.fr, passionnée de cinéma et séries, notamment sur Amazon et . J'adore partager mes découvertes et avis sur les tendances et dans ces domaines.