en

Le câble électrique le plus long du monde, clé pour l’énergie renouvelable

Le Viking Link, le câble électrique sous-marin le plus long du monde, est destiné à relier les réseaux électriques du Royaume-Uni et du Danemark. Grâce à cette infrastructure, la production d' éolienne danoise pourra alimenter près de 1,4 million de foyers britanniques.

Une installation unique en son genre

Alors que l'océan regorge de câbles sous-marins reliant différents continents, Viking Link se distingue par sa et sa . Contrairement aux autres câbles tels que MAREA ou Grace Hopper, dédiés aux télécommunications, Viking Link a pour vocation la transmission d'électricité. Ce câble en cuivre, acier, et plastique mesure 765 km de long et est conçu pour connecter les réseaux électriques du Royaume-Uni et du Danemark.

Ce projet ambitieux résulte d'une collaboration entre la National Grid britannique et Energinet, une entreprise danoise fournissant de l'électricité. La mise en place de cette infrastructure a nécessité un investissement de près de 2 millions d'euros et plus de 3 millions d'heures de sur environ six ans. Le câble relie Bicker Fen dans le Lincolnshire (Royaume-Uni) à Jutlandia au Danemark.

Comment fonctionne Viking Link ?

Le principal objectif de Viking Link est d'exploiter l'énergie éolienne produite au Danemark pour alimenter le Royaume-Uni en électricité. Actuellement, le câble fonctionne à une de 800 MW, mais il devrait atteindre 1 500 MW d'ici 2025.

Le câble traverse des fonds marins très profonds, rendant son installation particulièrement complexe. La liaison se compose d'un câble sous-marin d'environ 620 km traversant les eaux britanniques, néerlandaises et allemandes avant d'atteindre Boygrfit à East Lindsey. De là, deux autres câbles à haute tension souterrains relient cette extrémité à une station de conversion située à North Ing Drove.

  • La station de conversion transforme l'électricité en courant continu (CC) en courant alternatif (CA).
  • Ensuite, l'électricité est acheminée vers la sous-station de la National Grid située à Bicker Fen, Lincolnshire.

Au Danemark, les câbles sont connectés à deux autres câbles de courant continu souterrains qui se dirigent vers la sous-station Revsing. Cette dernière est alimentée par une autre station de conversion permettant le passage entre courant continu et courant alternatif.

Des bénéfices environnementaux et économiques

L'interconnexion électrique entre le Royaume-Uni et le Danemark présente plusieurs avantages. Tout d'abord, elle permettra d'améliorer la sécurité énergétique des deux pays en diversifiant leurs sources d'énergie. Cela favorisera également la compétitivité sur le marché de l'électricité, entraînant une baisse des prix pour les consommateurs.

De plus, le Viking Link aura un impact positif sur l' en facilitant l'intégration de sources d'énergie renouvelable dans le réseau électrique. En effet, la production d'énergie éolienne danoise pourra être utilisée pour alimenter près de 1,4 million de foyers britanniques. Ce développement marque une étape importante dans la transition vers des sources d'énergie plus propres et durables.

En somme, le Viking Link est un projet d'envergure qui ouvre la voie à de nouvelles en matière d'échanges énergétiques entre les pays européens. Cette infrastructure novatrice souligne l'importance de la coopération internationale pour relever les défis liés à la transition énergétique et au développement durable.

Afficher sommaire