en

Pourquoi avons-nous la gueule de bois et quels sont les meilleurs remèdes contre la gueule de bois ?

L’alcool nous fait nous sentir heureux et euphoriques pendant quelques heures. Mais le lendemain matin, quand la gueule de bois fait son apparition, le bonheur se transforme en cauchemar.

Dîners de Noël, mariages, anniversaires ou simplement une ée entre amis. Ce sont tous des événements que nous associons à une consommation excessive d'alcool. Une petite pour se socialiser et passer un bon moment. Cependant, c'est une substance toxique pour l'organisme qui peut nous jouer un mauvais tour le lendemain.

Il n'y a probablement rien de pire que de se réveiller le matin après une soirée avec un mal de tête, des maux d'estomac et une sensation de fatigue qui rend presque impossible de se tenir debout. C'est la redoutable gueule de bois. Mais il y a beaucoup plus à faire que de rester assis sur le canapé à attendre et à s'apitoyer sur son sort en attendant que ça passe. Voici exactement pourquoi.

Pourquoi nous avons la gueule de bois

La gueule de bois est un ensemble de symptômes qui vous sont peut-être familiers. Nous parlons des maux d'estomac, de la sensation de fatigue et, surtout, de ce terrible mal de tête avec lequel vous vous réveillez le lendemain. La raison de ce phénomène est étroitement liée à l'action de l'alcool lorsqu'il pénètre dans le sang en grande quantité.

Essentiellement, l'alcool nuit au bon fonctionnement de l'hypophyse. L'hypophyse est responsable de la sécrétion de l'hormone antidiurétique, la vasopressine, qui limite normalement la production d'urine. Quand on boit beaucoup, la plupart de ce que l'on jette dans les est de l'eau. Vous avez probablement remarqué que votre urine est de couleur plus claire dans cette situation.

Plus vous buvez, plus vous allez aux toilettes, plus vous perdez d'eau et plus vous vous déshydratez. Cette déshydratation irrite les vaisseaux sanguins de tout le corps, mais surtout ceux du cerveau. C'est alors que le redoutable mal de tête de la gueule de bois s'installe.

L'inconfort de l'estomac, en revanche, est directement associé à l'éthanol. Cette substance est un émétique, c'est-à-dire qu'elle provoque des vomissements. Il est vrai que cela ne se produit pas toujours, car cela dépend du niveau de tolérance de la zone postrema de votre cerveau, qui est responsable de son contrôle. Mais même si cela ne se produit pas, il irritera tout le tube digestif dans son sillage.

L'alcool facilite l'endormissement, mais vous empêche d'atteindre les phases les plus profondes.

Enfin, la sensation de fatigue est le résultat d'un paradoxe. L'alcool, en grande quantité, rend somnolent. En d'autres termes, il facilite l'endormissement. Cependant, cela vous empêche d'atteindre les étapes plus profondes. En conséquence, vous ne vous reposez pas bien et vous vous réveillez le matin épuisé, presque comme si vous ne vous étiez pas couché du tout.

Comment se débarrasser d'une gueule de bois

A la de ce que nous avons dit ci-dessus et en tenant compte de la science, voici les meilleurs que nous pouvons vous donner en matière de gueule de bois pour que vous retrouviez votre état normal le plus rapidement possible après une nuit d'excès d'alcool :

  1. Boire beaucoup d'eau… Hier, vous avez peut-être dit “l'eau, c'est pour les “. Mais pas aujourd'hui. L'élément liquide aidera à compenser la déshydratation causée par tout l'alcool que vous avez bu la veille. Commencez dès que vous vous levez et continuez pendant le reste de la journée.
  2. … et beaucoup de jus d'agrumes. Votre foie se désintoxique et a besoin d'aide. Les oranges, les kiwis et le pamplemousse, par exemple, peuvent l'aider à se débarrasser plus rapidement de l'alcool grâce à la vitamine C.
  3. Reposez-vous. Il peut arriver un moment où vous ne pouvez plus rester au lit. Donc tu te lèves et tu prends ton petit-déjeuner. Cependant, pour se remettre d'une gueule de bois, il faut se reposer. C'est le moment idéal pour une sieste du matin, c'est-à-dire celle que l'on prend avant le déjeuner. C'est génial.
  4. Vitamine B12 en abondance. On le trouve dans les aliments d'origine animale. Donc, si à l'heure du petit-déjeuner vous n'aviez toujours pas l'estomac pour une fête, préparez un déjeuner dont les produits laitiers, la viande et les œufs sont les protagonistes. Ils vous aideront à faire passer l'alcool plus facilement dans l'urine.
  5. Même si vous en avez envie, ne mangez pas de kebab. Ou un hamburger gras, une pizza ou un plateau de frites. La raison pour laquelle vous avez envie de manger ce genre de cochonneries est que plus vous buvez, plus vous urinez, et donc plus vous perdez de sucres et de sels. Votre corps essaie donc de les reconstituer en vous “invitant” à manger de gros repas. Cependant, vous ne ferez probablement qu'empirer votre estomac et vous sentir encore plus mal.
  6. Faire du sport. L' physique active votre système nerveux. La transpiration vous permettra également d' les toxines plus rapidement. Vous n'avez probablement pas le corps pour un semi-marathon, mais vous pouvez faire une marche avec un peu de jogging. Ça te fera du bien.
  7. Prenez une bonne . Avec de l'eau tiède. Ni trop froid, ni trop . Vous vous sentirez mieux instantanément.

Mélanger de la bière, du vin, des rhums-colas et des shots de jaggery pouvait sembler être une excellente idée hier. Mais les conséquences sont aujourd'hui si dévastatrices que même après avoir fait tout ce qui précède, vous ne pouvez pas vous en remettre. C'est bon, ce n'est pas la fin du monde !

En définitive, la chose la plus saine à faire est de ne pas boire, ou du moins de le faire avec modération. Prenez note des conseils que nous venons de vous donner et gardez une boîte de compléments alimentaires anti-stress dans votre tiroir à pharmacie. Vous nous remercierez la prochaine fois que la fête sera hors de contrôle.

Rolex, le géant incontesté de l'horlogerie suisse en 2023 avec 30% de parts de marché

Voter pour cet article
Afficher sommaire

Je suis Alexandre, rédacteur pour geeksource.fr, spécialisé dans les mangas récents et les tendances sneakers. J'apprécie partager mes opinions et ressentis sur les œuvres et produits abordés.