nez
en

Vous n’aimez pas votre grand nez? Remerciez les Néandertaliens pour ça!

La clé pour comprendre la de votre nez pourrait résider dans votre ADN préhistorique. Les Néandertaliens, nos cousins les plus anciens, sont les coupables supposés de notre grand nez ! 

Le grand nez, héritage des temps anciens

Notre corps est une œuvre d'art façonnée par le passage du temps et l'évolution de notre espèce. En scrutant les portraits du passé, on observe une évolution marquée des visages au fil des siècles. Un élément en particulier attire l'attention : le nez. Cette protubérance centrale du visage, impossible à ignorer, est bien plus qu'un simple attribut physique. En effet, elle représente nos goûts, nos critères de beauté et, plus important encore, notre héritage génétique.

Au-delà de l'esthétique : la question de la survie

Certaines de nos caractéristiques nasales pourraient trouver leurs origines chez les Néandertaliens. En effet, de récentes recherches suggèrent que des gènes responsables de la taille du nez proviendraient de nos ancêtres préhistoriques. Ces mêmes Néandertaliens auraient pu développer de grands nez pour faire face au froid glacial de l'Eurasie, avant de transmettre ces gènes clés à l'homme moderne lors de croisements entre espèces.

Des différences flagrantes : le nez humain face au nez néandertalien

Une simple des crânes humains et néandertaliens suffit à révéler des différences marquantes, notamment au niveau du nez. Les Néandertaliens possédaient en effet des nez significativement plus grands que la moyenne actuelle. Il est aussi à noter que la fréquence de personnes aux nez proéminents semble augmenter de plus en plus parmi les humains modernes.

ADN neandertalien : notre héritage préhistorique

Des recherches menées il y a quinze ans ont permis de découvrir que nos ancêtres se sont croisés avec les Néandertaliens après avoir quitté l'Afrique il y a environ 200.000 ans. Aujourd'hui, environ 1,5 % de l'ADN des personnes d'origine européenne, 1,7 % de celles d'origine asiatique et 0,3 % de celles d'origine africaine proviendraient des Néandertaliens.

Le rôle des gènes neandertaliens

Certains de ces gènes néandertaliens jouent un rôle dans notre et notre à la lumière ultraviolette. Par ailleurs, une récente suggère qu'ils pourraient également affecter la capacité de certaines personnes à mé

taboliser les médicaments couramment utilisés. Mais ce n'est pas tout : une partie de l'ADN hérité des Néandertaliens influencerait la forme de nos visages, et plus particulièrement de nos nez.

La génétique de la forme du visage

Pour mieux comprendre ces liens, une équipe de chercheurs a examiné l'ADN de plus de 6.000 personnes en Amérique latine. En croisant ces informations génétiques avec des images de leurs visages, les chercheurs ont pu identifier trente-trois régions du génome associées à la forme du visage.

Le lien avec la survie en climat froid

De plus, il a été découvert qu'un gène en particulier, connu sous le nom de gène ATF3, a évolué en raison de la sélection naturelle. En d'autres termes, ceux qui avaient des nez plus grands ou plus longs auraient été plus susceptibles de transmettre leurs gènes, ce qui leur aurait permis de mieux résister au froid glacial de l'Eurasie. En somme, le gène néandertalien aurait pu aider les humains modernes à s'adapter à des climats plus froids lorsqu'ils ont quitté l'Afrique.

Voter pour cet article
Afficher sommaire

Je suis Sarah, rédactrice sur geeksource.fr, passionnée de et séries, notamment sur et . J'adore partager mes et avis sur les et nouveautés dans ces domaines.